point complémentaire

Retraite progressive : transition entre vie active et retraite !

Retraite progressive - Liaison Retraite

La retraite progressive vous tente, mais vous ne savez pas si vous y avez droit ? Cet article vous permettra, je l’espère, d’y voir un peu plus clair ! …

Mais c’est quoi la retraite progressive ? C’est un dispositif qui vous permet de travailler à temps partiel tout en percevant une partie de vos pensions de retraite (de base et complémentaire). Puisque vous cotisez, vous continuez à accumuler des droits pour votre retraite (trimestres et points) jusqu’à ce que vous partiez définitivement à la retraite.

1. Qui peut en bénéficier ?
Initialement prévu pour le régime de base (des salariés, et MSA), la retraite progressive a été étendue aux régimes complémentaires Arrco et Agirc, mais aussi aux artisans et commerçants.

Attention, les fonctionnaires ne peuvent plus bénéficier de la retraite progressive depuis le 1er janvier 2011.

2. Quelles sont les conditions d’accès ?
Trois conditions à remplir :

– Etre âgé d’au moins 60 ans. Depuis la loi du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites, la condition d’âge est abaissée à l’âge légal moins 2 ans, sans pouvoir être inférieur à 60 ans. Auparavant, l’assuré devait attendre son âge légal (62 ans pour les personnes nées à partir de1955) pour pouvoir bénéficier du dispositif.
– Justifier au minimum de 150 trimestres d’assurance auprès d’un ou de plusieurs régimes de base (régime général, salariés agricoles, exploitants agricoles, artisans et commerçants, professions libérales). Cependant, un décret d’application est attendu dans les prochains mois pour préciser cette durée d’assurance qui risque d’évoluer.
– Exercer une activité à temps partiel. Les conditions de réduction d’activité sont un peu différentes d’un régime à l’autre. Cependant, le principe reste le même : vous percevez une partie de vos pensions de retraite tout en continuant à travailler, mais à temps partiel.

Exemple du régime des salariés :

Part de la retraite payée             Durée du travail à temps partiel par rapport au temps complet
30%                                                                           entre 80% et 60% inclus
50%                                                                           entre 60% (exclu) et 40%
70%                                                                                     moins de 40 %

3. A qui s’adresser ?
Vous devez adresser votre demande à vos caisses de retraite (de base et complémentaires), 4 mois environ avant la date choisie comme point de départ de la retraite progressive, sous la forme d’un imprimé intitulé « demande de retraite progressive ». Vous devez également fournir si vous êtes salarié, une attestation employeur certifiant que vous passez à un temps partiel.

Attention ! L’accord de votre employeur est indispensable pour demander une retraite progressive. Dans le sens inverse, celui-ci ne peut pas vous imposer un temps partiel.

4. N’oubliez pas !
Le versement de la retraite progressive est provisoire ! Il dure aussi longtemps que l’activité à temps partiel est poursuivie. Vous reprenez une activité à temps complet ? Le dispositif est interrompu.
Vous demandez définitivement votre retraite ? Celle-ci sera recalculée avec les nouveaux droits acquis tout au long de votre période de retraite progressive.

Par ailleurs, vous pouvez demander à cotiser sur un temps plein, sous réserve d’un accord signé avec votre employeur.

La retraite progressive est un excellent dispositif qui mérite d’être connu. Il permet aux salariés de lever le pied en fin de carrière, et de passer tout en douceur de la vie active à celle de retraité.

(source : legifrance)

Liaison Retraite vous aide et vous conseille dans vos démarches administratives pour la retraite

bilan retraite, chômage, conseil retraite, formation retraite … Que vous soyez un particulier ou une entreprise, Liaison Retraite est votre Expert des questions Retraite. Vous souhaitez savoir si vous pouvez bénéficier de la retraite progressive ? N’hésitez pas, contactez Liaison Retraite pour plus d’informations.

Gel des pensions retraite Agirc Arrco

Ge des pensions retraite Agirc Arrco - Information, conseil avec Liaison Retraite

Les retraites complémentaires Agirc Arrco des salariés du privé ne seront pas revalorisées en avril 2014 …

Les partenaires sociaux gestionnaires des régimes Agirc Arrco ont décidé de maintenir les valeurs du point au même niveau que l’an passé, soit :
– 0,4352 € pour l’Agirc
– 1,2513 € pour l’Arrco

Pourquoi une telle mesure ? Celle-ci résulte de l’application d’un accord signé en mars 2013 entre les différents partenaires sociaux qui prévoit une désindexation des pensions de retraite pendant 3 ans, en raison d’une dégradation des comptes des régimes complémentaires Agirc/Arrco et d’une croissance économique très faible. Cet accord prévoit que la valeur des points est fixée « en fonction de l’évolution moyenne des prix hors tabac, moins 1 point, sans pouvoir diminuer en valeur absolue ».
L’inflation prévue par le gouvernement étant de 1,3% pour 2014, les pensions auraient dû être revalorisées de 0,3% (1,3% – 1). Cependant, l’inflation ayant été moins forte que prévue en 2013 (+0,74% au lieu de +1,75%), les caisses de  retraite ont décidé de rattraper ce décalage. Hors, ce calcul conduirait à diminuer le montant des pensions de retraite. Selon l’accord, la revalorisation ne pouvant être inférieure à 0, la valeur des points Agirc/Arrco restent donc au niveau de 2013. Aucune revalorisation des pensions en avril 2014.

(Source : communiqués de presse Agirc/Arrco)

Point info : vous souhaitez savoir combien vous percevrez de pensions retaites Agirc/Arrco ? Rien de plus simple ! Prenez le cumul des points que vous multipliez par la valeur du point.

Exemple : 3 000 points Arrco × 1,2513 € = 3 753,90 € brut / an.  8 000 points Agirc × 0,4352 € = 3 481,60 € brut/an.

Liaison Retraite vous aide et vous conseille dans vos démarches administratives pour la retraite

bilan retraite, chômage, conseil retraite, formation… Que vous soyez un particulier ou une entreprise, Liaison Retraite est votre Expert des questions Retraite. Vous avez des questions sur le calcul de vos retraites complémentaires, et souhaitez vérifier qu’il ne vous manque aucun point, n’hésitez pas, contactez Liaison Retraite pour plus d’informations.